Le Tangle, le futur de la Blockchain ?

Aujourd’hui, grâce à l’innovation technologique que notre monde connaît, de nouvelles technologies apparaîssent et promettent de façonner l’économie de demain. Le Tangle, tout comme la Blockchain en est l’illustration. La technologie « Tangle » ou ce qu’on appelle également DAG (Directed Acyclic Graph) va permettre aux objets connectés d’avoir leurs propres monnaies et effectuer des paiements lors des transactions qu’ils émettront grâce à l’intelligence artificielle.

Le Tangle, le futur de la Blockchain ?

Le Tangle repose sur les mêmes principes sous-jacents que la Blockchain : une base de données distribuée, un réseau P2P (Peer to Peer / pair à pair) ainsi qu’un mécanisme de consensus et validation.

Ainsi, les principales différences ou du moins les plus évidentes sont la manière dont le Tangle est structuré (un DAG) et la manière dont un consensus est atteint.

Avec le Tangle, il n’y a pas de “bloc” au sens classique. A la place, une transaction unique fait référence à deux transactions passées. Ce référencement des transactions est considéré comme une approbation : ainsi, une transaction permet d’approuver directement que deux transactions, et indirectement qu’une sous-section du Tangle, est valide et conforme aux règles du protocole.

Au lieu qu’un petit sous-ensemble du réseau soit responsable du consensus général (mineurs / stakers), l’ensemble du réseau de participants actifs (c’est-à-dire les appareils réalisant des transactions) est directement impliqué dans l’approbation des transactions.

En somme, pour chaque transaction l’expéditeur doit en vérifier deux autres sur le Tangle. Par conséquent, plus le nombre d’utilisateurs augmente, plus le nombre de transactions qui peuvent être confirmées augmente. Les temps de transactions sont également inversement proportionnels au nombre de transactions sur le Tangle : plus il y a de transactions, plus rapidement chaque transaction est confirmée. L’inverse de la Blockchain. Et tout cela à l’infini.

Si le Bitcoin était la première cryptomonnaie basée sur la Blockchain, le IoTa est la première cryptomonnaie basée sur le Tangle.

A ses débuts, les frais de transaction du Bitcoin, étaient négligeables (en-dessous de 0,01 € par transaction) quel que soit le montant de la transaction. En raison de la popularité croissante du Bitcoin, la limite de transactions sur le réseau est régulièrement atteinte, ce qui entraîne sa congestion et des frais peu rentables. L’avantage avec IOTA c’est que celui-ci n’est plus dissocié du processus de transaction : c’est une partie intrinsèque de celui-ci et c’est ce qui permet à IOTA d’être scalable sans frais de transaction.

Alors que le Bitcoin a initié un mouvement de décentralisation au niveau des monnaies cryptographiques, le IoTA s’apprête à suivre ce mouvement avec les objets connectés et son protocole du Tangle.






09 novembre 2018

Les drônes

Le marché des drones Le marché des drones est devenu depuis plusieurs années un marché en plein essor.  Ce...

Lire la suite